Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : L'Art du Temps
  • L'Art du Temps
  • : Journaliste presse écrite, web et radio. Je vois, je sens, j'écoute, je raconte, je divague.
  • Contact

Articles Récents

15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 10:03

http://distilleryimage5.ak.instagram.com/7ec19c8848bd11e38e3b12207f7f02b5_8.jpg

L'excellent Burger du Meurice (très très cuite la viande pour moi s'il vous plaît)

Qu'on se le dise, ce que j'aime le plus dans la vie, c'est la bouffe. Vous pouvez demander autour de moi, je suis obsédée par ce que je mange. Mes proches se foutent souvent de moi, car dès qu'il est question du contenu de mon assiette, je me transforme en monstre d'égoïsme :  je me sers la plus grosse part, je ne laisse personne me taper une frite (ou si je le fais, je le considère comme un acte d'amour profond), et je lorgne sur les restes dans l'assiette de mon voisin jusqu'à ce que, las, il me propose de finir. Ma soeur trouve d'ailleurs que mon comportement avec la bouffe est mon trait de caractère le plus insupportable...

Le truc, c'est que quand on est enceinte, on ne fait pas tout ce qu'on veut avec la nourriture. Il y a des REGLES. Et à en croire les médecins/les bouquins/les femmes de la famille/mon mec, ce fou de graines bio et autres trucs diététiques/le reste de la société, on déconne pas avec ces règles. En plus, pas de bol, je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose. Je ne vous raconte donc pas  la liste des trucs auxquels je n'ai pas le droit. En plus de la clope, que j'ai du arrêter (sans cigarette électronique cette fois), je ne suis pas sensée manger : 


- de viande crue (adieu tartare)
- de poisson cru (adieu sushi)
- de crustacés crus (adieu huîtres. Oh mon dieu. Noël va être un calvaire)
- de foie gras (non mais sérieux? Noël sans huître et sans foie gras? Qu'on me donne une corde tout de suite)
- de charcuterie (adieu le prosciutto crudo, le speck et autres délices porcins que ma belle-mère glisse dans notre valise par dizaine de kilos à chaque fois que nous allons les voir à Rome) 
- de crudités mal lavés (adieu la petite salade sur le pouce au resto du coin entre midi et deux)
- de fromage au lait cru (à ce stade, je dois préciser que je suis Normande et que je voue un culte au dieu Camembert)
- et surtout, surtout... Pas d'alcool (I die).

Les premiers mois, j'étais trop au taquet. Je regardais tous les aliments avec suspicion, et dans le doute, je ne mangeais rien d'autre que des coquillettes au beurre et du babybel. Il faut dire que les nausées, ça aide pas mal à faire le tri dans son assiette.

Mais depuis quelques semaines, les nausées sont passées, l'appétit est bien là et mes anciennes habitudes refont surface. Et autant dire que les règles... Pfiou ! Elles ont pris cher. D'abord, j'ai eu une conversation avec mon petit locataire, et je lui ai expliqué que, le babybel, ce n'était plus possible. Le fromage (tous les fromages) a donc refait son entrée dans ma vie. Mais pour me donner bonne conscience, je ne mange pas les croûtes, et je prie de ne pas choper la listériose (tout en me resservant de cet excellent chèvre frais aux échalottes). 

Pour le reste, je tiens (presque) bon, mais comme l'atteste la photo qui illustre ce billet, je me suis autorisée mon premier verre de vin en quatre mois la semaine dernière, lors d'un dîner au Meurice offert pour une occasion spéciale par mon cher et tendre. Je me devais de faire honneur au célèbre M Burger avec un bon verre de Bordeaux. Mais j'ai bien failli ne pas le terminer (le verre, pas le burger. Lui, je lui ai fait un sort) tellement je me sentais coupable.

Et vous, vous autorisez-vous des écarts ? Et vous sentez-vous coupables (vous devriez, bande de futures mauvaises mères) ? Ou êtes vous des rigoristes du régime de grossesse, des pures et dures (fuck you) ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Caroline Langlois - dans No Future (maman)
commenter cet article

commentaires

Karyn 25/11/2013 18:31

Bonjour Caroline,

Je viens de lire ton article qui m'a beaucoup égayée car je pense que nous en sommes toutes là.

Je suis enceinte de 4 mois et demi, et comme 25 % des femmes selon mon gynéco, je n'ai eu aucun symptôme ! Oui, rien de rien, pas pris un gramme de poitrine - au grand regret de Monsieur qui
demande à être remboursé- pas de fatigue - au contraire la grosse patate- pas un début de nausée... bref tu as totalement le droit de m'insulter, tu ne seras pas la première ;)Tu vas d'ailleurs
pouvoir continuer à me traiter de tous les noms d'oiseaux car en plus de ne pas avoir de symptômes, je suis immunisée contre la toxo - là tu vas penser que je te provoques carrément, mais je
t'assures, pas du tout !

Toutes ces infos- désagréables - pour te dire qu'il est d'autant plus difficile de suivre les règles imposées par le code déontologique de la future mère responsable quand tu as l'impression que tu
es tout sauf enceinte.

Alors pour ma part, je ne me gratte pas trop : je mange occasionnellement du fromage au lait cru - sélectionné dans des bonnes fromageries- je m'autorise une petite gorgée de vin ( quand c'est du
très bon parce que, bon, faut pas déconner, hein ! ) je continue de manger du saucisson, je commande ma viande saignante au resto , et je me suis même fait un petit tartare que j'ai acheté tout
frais chez le Boucher et absorbé -oui, c'est le mot- le jour même . Pour les sushis je les achète chez Picard - Astuce qui peut te sauver la vie : la congélation tue tout ce qui est mauvais pour
une future maman  .

Le point commun de tout ça étant que JE NE CULPABILISE PAS une seconde ! Je trouve que sur le principe de précaution, on en a fait un peu beaucoup. Je respecte totalement les femmes qui suivent
scrupuleusement les précautions à prendre, mais j'assume totalement ce que je fais, et je le vis très bien comme ça.
Il n'y a qu'une seule chose sur lequel je ne rigolerais pas, c'est les médicaments. Donc, je lutte avec mon petit Doliprane, et prend sur moi en cas de Rhume - même là, tu te rends compte de
l'ampleur du principe de précaution : la pharmacienne n'a jamais voulu me donner des huiles essentielles pour me faire une inhalation sous le prétexte que c'est pas très bon... !!!?!! Euuh ouais
?!!! Quand je suis dans la rue et que je me prends les pots d'échappement, pas de problème, mais de la vapeur d'eau avec un 3 gouttes d'huile d'eucalyptus, Ouuuhhh là là, mais ça va pas non, c'est
un crime !!!

Bref, tout ça pour dire que je fais des petits écarts régulièrement, que je ne prends pas plus la tête que çà, et que je reste persuadée que ma future poussinette s'en portera très bien.

Mère épanouie, bébé épanoui.

Bon courage et bonne continuation

Karyn

Caroline Langlois 26/11/2013 12:14



Salut Karyn,


Non je ne t'insulterai pas, au contraire, tant mieux si tout va bien pour toi !
Je suis 100% d'accord avec toi sur l'idée de DECULPABILISER ! Pour les médocs, comme j'ai plein de symptomes pas cool, je finis par en avaler pas mal, mais rien qui n'ai été validé par mon
médecin et/ou mon pharmacien. Pour les huiles essentielles, c'est vrai c'est étonnant, mais en meme temps c'est beaucoup plus fort qu'on ne le croit !
J'espère que ta grossesse va se poursuivre comme elle a commencé : sans heurt !
Enjoy !



constance 15/11/2013 16:33

Je réponds sur tous les posts un par un ^^
je me suis reconnue dans ta description du premier paragraphe, mon chéri passe son temps à me reprocher mon "égoïsme alimentaire" ;) Je dois prendre sur moi pour lui laisser le dernier biscuit
!

Difficile de ne faire aucune entorse à la règle quand on est enceinte, neuf mois c'est looooooong !
J'avoue que du foie gras j'en ai mangé une fois (et je pense qu'à Noel j'arriverai pas à m'en empêcher) et une ou deux fois de la viande pas hyper cuite.
Mais pour l'alcool j'ai complètement renoncé, pareil je culpabilisais trop dès la première gorgée.
L'autre jour c'était raclette party, et c'était une torture de voir toute cette charcuterie me passer sous le nez. vivement la fin, je crois que je vais faire une cure de steaks et de rillettes !!!

Lilie 15/11/2013 13:54

C'est pour cette raison qu'on prend du poids : adieu les salades sur le pouce ! Bonjour les burgers (bien cuit) !