Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : L'Art du Temps
  • L'Art du Temps
  • : Journaliste presse écrite, web et radio. Je vois, je sens, j'écoute, je raconte, je divague.
  • Contact

Articles Récents

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 16:44

Que s'est-il passé sur ce blog? Il fut un temps où je vous parlais de marée motrice et de déforestation à Madagascar... Et voilà que je m'apprête à vous parler de mes tifs, après avoir soliloqué sur ma peau. Je m'excuse. Mais si j'en crois le coiffeur à qui j'ai confié ma tignasse samedi dernier, cette baisse manifeste de points de QI serait à imputer à la couleur de mes cheveux. En gros, ces derniers temps, j'étais un peu trop blonde. Au sens littéral.

 

Depuis quelques années, j’ai la même routine capillaire. Tous les 8 mois environ, je vais faire refaire mon balayage. J’ai une nature de cheveux châtain clair grisouille tristoune, et mes petites mèches blondes, c’est tout ce que j’ai trouvé pour donner un peu de relief à ce territoire aussi plat que la Belgique qu’est ma chevelure.

 

Sauf que là, maintenant que je suis un peu une pro de la beauté rapport au fait que je présente des tutos de la mort qui tue sur Doctissimo Play, je me suis dit qu’il fallait que j’innove. Que je tente un truc plus mode, plus fun. Plus IN quoi.

 

Et le salon IN qui fait la coiffure IN, en ce moment, c’est Didact Hair Building, le spécialiste du cheveu tye and die. Du Ombré Hair, quoi. Enfin des racines très foncées avec des pointes très claires à la Daphné Burki, pour celles qui ne suivent pas.

 

Qu ‘à cela ne tienne, Ombré Hair je testerai. Même pas peur. Je fouillasse Pinterest pour trouver un modèle, et après presque trois semaines sur liste d’attente, je passe fièrement la porte de ce temple de la coiffure branchée, mon modèle en fond d’écran de téléphone :

 

     tyedie.jpg

 

Là, j’ai rendez-vous avec le « technicien » (pas de coiffeur ici. On est pas chez mémé non plus) du tye and die. Il s’appelle Fabien, et d’après l’attachée de presse et une poignée de blogueuses beauté, il fait des merveilles. Je suis tellement excitée que je me trémousse comme une fillette sur mon siège en skaï noir.

 

« Alors qu’est-ce qu’on lui fait ? » me demande Fabien (premier constat, un technicien, ça cause comme un coiffeur, en fait). Moi, super fière, je dégaine mon Iphone. « Ca ! ». Le mec regarde la photo. Regarde mes cheveux. Re-regarde la photo. Passe sa main dans mes cheveux. Grimace. « Nan mais là ça va pas être possible en fait. Nan parce que vos cheveux là, c’est pas possible. Ils sont beau-coup–trop-fatigués. Non vraiment, des cheveux abimés à ce point-là, je peux pas les éclaircir. » Re-grimace.

 

Ouch. Mon érection capillaire est redescendue d’un coup d’un seul. Ah bon alors on fait quoi ? « Bon bah je peux essayer de foncer vos racines, pour se débarrasser de ces mèches moches-là » (re-ouch). Déjà, à ce stade, j’aurais dû prendre mes mèches blondes et lui claquer le beignet, au techos du tif, mais je suis une fille facilement impressionnable, alors je reste sage dans mon fauteuil en skaï. Un peu ratatinée quand même.

  

Une coloration plus tard, alors que j’ai la tête dans le bac à shampoing Fabien le technicien a l’air content de lui. « Ca va pas être mal, finalement. Et puis ce qui est bien, avec cette nouvelle couleur, c’est que tu vas avoir l’air plus intelligent. Non parce que les mèches de cagoles, hein… » AH MAIS VOILA PUTAIN TOUT S’EXPLIQUE ! J’étais devenue con à cause de mes mèches ! Et regardez, c’est vrai que là, j’ai plus une bonne tête de prix Pulitzer, non ?

 

photo-1--copie-2.JPG

 

Bon, moralité : je me suis faite un peu insulter, j’ai délesté mon compte en banque de 180 euros, j’ai juste les cheveux un peu plus foncés sur le dessus, mais maintenant, je vais enfin pouvoir réécrire des trucs intelligents sur ce blog ! Merci Didact ! Et vive le Ombré Hair !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caroline Langlois - dans Beauté
commenter cet article

commentaires